Adoration et Soumission: Partie II : soumis à la volonté des dieux par Edmond George

Adoration et Soumission: Partie II : soumis à la volonté des dieux

Titre de livre: Adoration et Soumission: Partie II : soumis à la volonté des dieux

Éditeur: Homme à Homme

Auteur: Edmond George


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Edmond George avec Adoration et Soumission: Partie II : soumis à la volonté des dieux

Livres connexes

Je veux raconter comment est arrivée ma première vraie expérience avec un garçon, une expérience qui marquera ma vie, mon rapport aux hommes. J’ai appris à faire la différence entre l’être aimé et le fantasme adoré. Je n’ai pas aimé le garçon que j’ai rencontré, je l’ai adoré, comme on adore un dieu. J’espère que ça pourra en aider d’autres à vivre les leurs sans complexe.

Ce garçon, c’était Grégoire, un idéal, mon idéal, un mec sportif, grand, cheveux noirs, avec des traits fins. On s’est rencontré alors que je venais d’avoir 18. J’avais eu quelques expériences timides avant lui, mais rien d’extraordinaire. Grégoire est allé beaucoup plus loin. Il avait 24 ans, une confiance en lui inébranlable, contrairement à moi qui suis d’un naturel timide. Il incarnait la perfection physique et un modèle d’homme, celui que je ne serai jamais. A défaut d’être lui, j’ai décidé d’être pour lui.

Il a rapidement compris que j’étais prêt à tout pour lui plaire, donc il en a abusé. Il avait des fantasmes de dominant brutal et humiliant : il m’a tout fait subir et j’ai tout accepté. Il a tout de suite pris le dessus, je n’ai pas pu sortir de l’engrenage, il m’a fait faire des choses qui n’existaient même pas dans mes fantasmes. Il a révélé une partie de moi que j’ignorais. J’étais totalement soumis par adoration, j’ai tout subi alors que je ne pensais pas vouloir cela, et je ne regrette rien.

La première fois était violente et humiliante, les fois suivantes étaient encore pires.

Dans cette seconde partie, alors que je commençais à prendre confiance en moi et à me détacher de lui, Grégoire a su me manipuler pour satisfaire ses fantasmes. En arrivant chez lui, je ne pouvais pas imaginer une seconde, ce qu'ils allaient me faire subir. Je n'ai rien regretté.